Combinant leurs formations en arts appliqués, métiers d’art, design multimedia et architecture Léa & Nicolas donnent forme à des objets et des sculptures en terre cuite, plaçant ainsi leur démarche à l'intersection de ces disciplines.

Tout en ayant travaillé pendant plusieurs années en tant que designer graphique et technicien en architecture, leur pratique de la céramique s'est développée en parallèle et a commencé avec la sculpture au colombin.

Animés par la liberté permise par l'argile de donner forme et inspirés par les principes structuraux de l'architecture ils se plongent dans des recherches formelles, des jeux d'équilibre et d'assemblage, poussent la complexité et la rigueur des formes tout en conservant la simplicité des matériaux, le grès rouge (l'argile la moins transformé accessible dans le commerce) et de la technique, le colombin. En résulte plusieurs séries de sculptures en grès aux surfaces brutes tantôt polies, rugueuses ou sablées entre 2015 et 2017.

En 2016, motivés à la fois par l'envie de remplacer leur propre vaisselle dont ni l'aspect pratique ni esthétique ne les comble, ils s'essayent à leurs premières pièces fonctionnelles, cafetière, bol, gobelets à double parois et pot à fermentation.

Leur pratique explore désormais aussi la dimension sculpturale des objets utilitaires dont l'esthétique découle d'une volonté de les rendre palpables et moins hermétique au toucher tout en restant étanche à leur contenu.

La réalisation de chaque objet est animé par l'harmonie entre ses propriétés fonctionnelles et esthétiques ainsi que par l’idée qu’il sera manipuler, utiliser au quotidien par d’autres.